Tout savoir sur l’USB Type-C

Tout savoir sur l’USB Type-C

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someonePrint this page

Le connecteur USB, déjà très présent dans le monde des technologies mobiles, est amené à évoluer une fois de plus. L’USB de Type-C vient combler certaines lacunes de ses prédécesseurs Type-A et Type-B (incluant Micro-USB et Mini-USB).

En effet, comportant maintenant plus de contacts, les possibilités de transport de données sont augmentées. L’Alternate Mode est un bon exemple de ce qui est dorénavant possible. Celui-ci permet la réattribution des broches des quatre canaux du connecteur pour l’établissement de connexion tierces. La VESA a entre autres officialisé son DisplayPort Alternate Mode qui permet de diffuser un signal audio/vidéo à travers le câble USB. Une tablette pourrait donc servir de deuxième écran, tout en se faisant recharger par l’ordinateur hôte.

 

Une autre amélioration, à la fois simple mais notable, se trouve dans le connecteur qui est dorénavant réversible. Qui d’entre nous n’a jamais fustigé en essayant de brancher son téléphone dans le noir? Avec l’USB de Type-C le problème sera moins lourd puisqu’on n’aura plus à deviner le sens du connecteur avant de l’insérer dans l’appareil, chose que les possesseurs d’iPhone (connecteur Lightning) n’avaient pas à subir.

USB Type-C ou USB 3.1?

Pour rappel, les types d’USB identifient le connecteur uniquement, et non la technologie de transfert des données. Un connecteur USB de type-B peut ainsi faire appel à la version 2.0 ou 3.1 de la technologie. Certaines personnes ou medias ont déjà confondu les deux termes, le Type-C étant rendu disponible en même temps que la technologie USB 3.1.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someonePrint this page

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *